Nous étions panélistes de la conférence « Financement des projets par la diaspora africaine »

Ce Jeudi 08 Décembre 2016, s’est tenu à Paris une conférence autour du financement de projets, par la diaspora africaine, dans les locaux de la société Eight Advisory.

Un moment d’échanges et de partages visant à brosser le panorama des initiatives en faveur du financement de projets par la diaspora.

Organisé par le Club d’Affaires Afrique, cet événement a fait se rencontrer organisations publiques et privées, associations de la diaspora, plateformes et dispositifs de financement autour d’une problématique clé :

« Comment les diasporas africaines, peuvent contribuer au financement de projets au Nord ou au Sud ? »

Autour de deux panels de discussion (1 – quels besoins de financement et 2 – quelles initiatives pour le financement de projet), les intervenants ont partagé leur vision, leurs projets et leurs actions pour favoriser l’émergence d’un écosystème favorable, non seulement à la contribution de la diaspora au développement mais aussi, à une réelle coalition d’acteurs Nord/Sud et Sud/Sud.

Diaspora for Development y était invité pour intervenir sur les dispositifs de financement et de mobilisation de la diaspora en ce sens. Nous avons eu le plaisir de partager avec les invités (entrepreneurs, porteurs de projets, organisation et cadres de la diaspora) notre vision en faveur d’un écosystème entrepreneurial porteur de valeur pour la diaspora et pour l’Afrique.
Follow @d4devNGO

Plus encore, ce rendez-vous a été une belle occasion de réaffirmer notre engagement auprès des porteurs de projets en Afrique et dans sa diaspora, à travers nos 3 piliers:
Le renforcement de capacités des porteurs de projets : mentoring, coaching, appui à la modélisation économique et à la planification stratégique
La coalition d’acteurs : mise en réseau d’acteurs en vue d’une synergie d’actions et de projets
Le plaidoyer auprès des institutions : pour un écosystème de l’entrepreneuriat en Afrique plus inclusif à l’endroit de la diaspora

Les autres panélistes ne furent pas en reste, dans leur exposé sur le cadre d’entrepreneuriat en Afrique et sur les initiatives mises en œuvre au niveau européen, français et en Afrique pour favoriser l’entrepreneuriat, l’emploi et l’auto-emploi pour le développement du continent.

Danielle Briche, de Campus France, nous a notamment réaffirmé l’engagement de son organisation à travers le programme Meet Africa (continuité du projet Entrepreneurs en Afrique), pour accompagner les jeunes diplômés africains (Algérie, Cameroun, Mali, Maroc, Sénégal, Tunisie) à relever des défis pour entreprendre. Pour Danielle, une erreur fréquente des jeunes entrepreneurs c’est de ne pas toujours savoir dimensionner le projet de manière réaliste. C’est pourquoi, l’accompagnement par des structures de terrain est clé dans le dispositif Meet Africa.

Youssouf Koné, de By Cap Advisory, a tenu un propos édifiant sur les tendances et les besoins de financement en Afrique, et notamment, l’attrait marqué pour les activités de transformation agricole. Signe concret du changement de paradigme et de l’ambition africaine pour des activités à plus forte valeur ajoutée, au détriment d’exportation de produits bruts. Son message à la diaspora :

De nombreuses innovations sont là, dans les cartons, exclues du système de financement classique. La diaspora a un rôle à jouer au travers de la love money (crowdfunding, crowdlending, etc…) pour permettre à ces innovations de voir le jour

Follow @yousskone

Léonce ANO, fondateur de l’incubateur 5K Startup hub, en visio-conférence depuis Abidjan affirme que la meilleure manière de gagner la confiance des investisseurs, c’est en montrant qu’on a une bonne connaissance du terrain.
Follow @5kstartupshub

Isabelle Berrier et Stéphanie Asare de Welcoming Diasporas ont fait un exposé poignant sur leur constat quant à la nécessité de fédérer les acteurs pour permettre à la diaspora de cœur ou d’origine de jouer sa partition pour le devenir du continent. Que l’on souhaite donner de son temps, de son expertise ou de son investissement, il y a toujours une manière de « revenir » sur le continent pour contribuer au développement. Visitez le projet et signez l’appel à la mobilisation de la diaspora.

Aldo Fotso, directeur exécutif d’AfricAngels lance un appel à la diaspora : il est temps de nous positionner pour construire ce que nous voulons faire de l’Afrique de demain. Aujourd’hui, de plus en plus de structures internationales prennent des positions sur le continent, alors chacun et chacune, à son échelle peut jouer sa partition, y compris en qualité de Business angels.
Follow @alfotso

Et Aristide Ouattara, Président du club d’Affaires Afrique de conclure : le jeu est lancé, à travers cette conférence qui a eu vocation à initier un travail de fond en faisant un panorama des initiatives existantes en matière de financement de projets par la diaspora africaine.
A charge pour les organisation de la diaspora de s’en approprier, de se mettre en synergie pour une envergure encore plus marquée de leurs actions.

Rendez-vous est pris pour des ateliers pratiques avec le club pour adresser en profondeur les sujets d’entrepreneuriat, de financement et d’initiatives pour le développement. Affaire à suivre…
Follow @CAA_Club

Retour sur quelques messages clés

#LoveMoney

La #LoveMoney de la #diaspora est un bon moyen d’accompagner la révolution africaine en permettant de financer les petits projets @yousskone

— Diaspora4Development (@d4devNGO) 8 décembre 2016

#Dimensionnement

Conseil de @DanielleBriche de @CampusFrance : au démarrage, savoir dimensionner le projet puis financer l’expansion avec les revenus

— Diaspora4Development (@d4devNGO) 8 décembre 2016

#BFR

« Bien calibrer son besoin en fonds de roulement fait la différence entre les entreprises qui survivent et celles qui meurent »@yousskone

— Diaspora4Development (@d4devNGO) 8 décembre 2016

#AgriBusiness

Rex de @yousskone : le secteur de l#agribusiness #africain se développe favorisant la transformation agricole à l’export de produit brut

— Diaspora4Development (@d4devNGO) 8 décembre 2016

#Valorisation

Une problématique incontournable dans le #financement des projets par la #diaspora est la #valorisation. Quel modèle adapter?

— Diaspora4Development (@d4devNGO) 8 décembre 2016

Plus d’infos sur les organisations de la diaspora présentes? Suivez notre liste sur !

Et vous, qu’attendez-vous de la diaspora africaine pour contribuer au développement? Quelles initiatives avez-vous vues ou mises en place pour prendre part active à la révolution africaine ? La parole est à vous dans la section commentaire ci-dessous, et rendez-vous sur nos réseaux pour plus d’actu Startup et Diaspora.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *